Partagez| .

.F.L.O.W.E.R.S. - Lala Huncheaw {ft. Anarchy Panty}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

« I can dream »

Messages : 6
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles...


MessageSujet: .F.L.O.W.E.R.S. - Lala Huncheaw {ft. Anarchy Panty} Mer 22 Aoû - 16:36

M.Y




Nom : Huncheaw
Prénom(s) : Lala
Âge : 17 ans
Nationalité : Franco-syrienne
Classe : Deuxième année
Arme : Une rose... « Ouesh' vazy mais c'est nul !» Attention, cette rose est tout, sauf inoffensive ...


F.E.E.L.I.N.G



Lala... Avoir un joli prénom déjà ça intrigue, mais une crinière aussi longue et aussi blonde on se demande a qui ça appartient ! Bon, et vu que vous semblez curieux, je vais vous présenter notre petite bouille.

Comme vous pouvez le remarquer au premier abord, Lala est une blonde presque platine... Elle a une chevelure qui se remarque de loin, que ce soit par la couleur ou par la longueur. Disons que ses cheveux lui arrive environ aux pieds... Non, on lui a jamais coupé en effet. Ah vous comprendrez pourquoi bientôt ! Déjà vous vous dîtes que cette fille n'a pas l'air très banale avec sa longueur hallucinante, donc forcément vous allez vous approchez pour apercevoir son petit minois. Déjà, plus vous vous approchez, plus vous distinguez une petite taille... Ah non c'est pas le genre de fille d'un bon mètre quatre-vingt, mais plutôt le genre de jeune fille de dix-sept ans haute de un mètre soixante et un. Oui, pas très grande, mais pour tout vous avouer elle se rattrape sur autre chose. Donc vous arrivez à sa hauteur. Oui vous vous visualisez bien ça. Déjà, à part ses cheveux, plus proche, vous vous focalisez sur ses yeux, oui ses beaux yeux émeraudes, grands et curieux. Bon, sans me venter, moi narrateur, je peux dire qu'elle en a de jolis, enfin... Aux premiers abords, car plus on entre en son regard, plus on lit en elle. On dit bien les yeux sont les fenêtres de l'âme, n'est-ce-pas ? Et bien pour elle ce n'est pas un proverbe mais bien une réalité. Au fond de ses pupilles se distingue une sorte de peine, de traumatisme... Et un peu de folie. Bref. Ensuite ... Vous effleurez son teint doré, vous observez ce petit minois, cette petite bouille aux lèvres charnues... Et puis vous vous dîtes qu'elle n'a vraiment pas grand chose de banal.

Oui bon ok, elle a des cheveux à la couleur du soleil, elle a des yeux émeraudes, elle a un teint doré au soleil, mais quoi ? Elle a que ça oh, non ? ... Ah non. Vous avez oubliez la plus importante pour un mâle. D'accord elle est petite, bien plus petite que vous hommes dominants. Mais elle a quelque chose qui peut bien vous intéresser : c'est une belle paire de seins ! Sans vouloir faire perverse, c'est vrai qu'elle a une jolie poitrine, mais voila quoi... Sinon elle a de belles fesses bien rondes et tout et tout. Bref. Une petite barbie à vrai dire, sans la taille ! Sinon que dire d'autre ? Ah ses vêtements....? Bah, elle s'habille très à la mode, et souvent un peu trop courts, quitte à se faire réprimander ! Mais bon... Elle préfère avoir plus froid que chaud ...

Donc voila une parfaite jeune fille qui semble bien dans sa tête, qui semble sociable malgré son absence de sourire quelque fois, qui semble tout à fait parfaite... En étant dans un taux de non-banalité effrayant !

I.S



Alors après le physique, y'a quoi qui passe dîtes moi ...? Non pas le sexe, pas tout de suite du moins...! Mais bien....? Bah la personnalité quoi ! Alors attendez, je vais vous simplifier la vie messieurs dames ... Je vais écrire de petits adjectifs et écrire des descriptions à la suite mais petites et simples pour vous rendre la lecture de ce paragraphe moins barbante ! Ok ? On fait ça ? On va dans l'ordre du premier détail de simples connaissances, jusqu'à le plus grand secret ! Allez !

Sociable ❀ y'a pas à dire Lala est une fille assez sociable. Bon ok, sociable et mignonne ça commence à faire trop ! Mais attendez, les personnes les plus banales et clichées comme elle, cachent souvent des vices proches de la folie, vous m'voyez le truc quoi ?
Mystérieuse ❀ pour faire simple, que l'on soit un ami, une connaissance ou un proche, notre blonde ne parle presque jamais d'elle, de son passé quoi. On ne sait rien... Mais alors rien du tout d'elle ! Et ça peut devenir franchement frustrant...
Mélancolique ❀ ceci ne se distingue qu'en étant ami avec elle et en la connaissant... Lala a toujours la tête dans la lune et ce pour une raison que vous ignorez. Vous voulez l'aider mais vous en êtes incapables étant donné qu'elle ne se confie pas. Est-elle méfiante ? Oui, pas mal... Voire beaucoup, enfin d'une certaine manière. Disons qu'on ne gagne pas facilement sa confiance.
Gentille ❀
malgré tout cela, on ne peut pas dire que notre jolie blonde soit méchante pour deux sous. A vrai dire, elle est même... Comme... Maternelle avec ses amis. Elle est attentionnée quand elle tient à quelqu'un et peut faire preuve d'un dévouement sans faille.
Populaire ❀
Lala est une fille sachant malgré tout ce qu'elle veut, et depuis qu'elle voit des gens autour d'elle autre que celle qu'elle considérait comme sa mère, elle est devenue rapidement l'une des filles les plus populaires du monde "réel". Mais bon, on sait jamais rien en arrivant à Eden Dream.
Mature ❀ Lala fait partie des enfants à avoir grandi trop vite. Elle est souvent morne, mélancolique, mais peut aussi faire preuve d'un calme et d'une lucidité étonnante pour son âge. Mais c'est pas pour autant qu'elle se refuse des petits plaisirs comme la fête, la cigarette ou même l'alcool ! Ah ça non !
Maladroite ❀
on commence à mieux la connaître et on découvre rapidement que notre jeune fille est légèrement empotée ! Non qu'elle n'est pas habile de ses mains, mais plutôt étourdie, maladroite.
Artistique ❀ l'une de ses grands passions est la danse classique mais aussi la peinture. Elle dessine souvent en cours au lieu d'écouter et n'étant pas très discrète, elle fait partit de ce genre de fille à toujours se faire avoir en plein dessin !
Intimidée ❀
quelque chose dont personne ne se doute, c'est que notre jeune fait parti des dreamers traumatisée par leur première vingt-cinq heure, comme la plupart je pense. Elle garde de tels souvenirs qu'elle a développé un instinct de survie qui frôle presque la folie en cas de panique.
Survivante ❀ souffrant de ce qu'on appelle une phobie pure et folle de la 25ième heure
, elle a développé suite à cela un instinct de survie incroyable mais qui la rend presque aussi dangereuse que les shadows eux-même. En gros, elle est autant capable abattre froidement un de ses amis prise par une crise de panique que de tuer avec autant de cruauté que de mépris un shadow. En fait pour tout vous expliquer correctement, elle tente de vaincre sa peur en tentant de faire encore plus peur : ce qui la rend un peu psychopathe.
Peureuse ❀
malheureusement, notre blonde solaire, vous aurez beau essayer de la rassurer, vous la ferrez encore plus tomber dans ses ténèbres... Et faîtes gaffe, son côté fou et hystérique viens de sa phobie.

... Comment expliquer ce côté de sa personnalité ? En fait, pour tout vous raccourcir, Lala durant les vingt-quatre heures normales est une enfant tout à fait équilibrée, capable de gentillesse et tout... Genre fille populaire adorable, innocente capable de câliner et tout et tout, mais toujours en étant cachotière... Sans se nuire en quelque sorte... Mais dès que l'heure de survie entre en jeu, Lala est méconnaissable. Elle ne souffre pas de dédoublement de personnalité ni rien, c'est juste une peur, une phobie telle qu'elle tombe presque dans la folie et est capable de tout, même du meurtre. C'est pour cela qu'elle est aussi mélancolique par ailleurs... Car elle est capable de tuer autant les shadows que ces propres amis, juste par folie pure incontrôlable.

M.Y.R.O.S.E



Lala. Lala. Lala.

On peut répéter ce prénom des millier de fois, faut avouer quand même que ça reste étrange. Qui a eu pour idée de donner ce prénom à une jeune blonde avec une bouille d'ange ? Peut-être est-ce parce que sa vraie maman avait pour but de l'endormir avec cette douce comptine ... Celle qui commençait par ces notes "la". Elle s'appelait Madna. Elle ne pouvait pas avoir d'enfant, et elle vieillissait de jour en jour. Elle était jalouse de toutes les autres femmes qui pouvait avoir un bébé... Et plus elle vieillissait, plus elle détestait ces autres dames, plus jeunes, plus belles, avec un superbe nourrisson dans leur main. Un jour, alors qu'elle se promenait dans le parc, avec ces idées sombres... Elle vit une petite fille, de trois quatre ans, pas plus, à la chevelure blonde comme le soleil. Elle était perdue et pleurait sa maman. Elle s'approcha doucement, éblouie par la beauté de l'enfant, éblouie par l'enfant tout court. C'était comme une chose inaccessible pour elle. Madna sourit à l'enfant qui s'arrêta de pleurer. Elle demanda sa maman, une nouvelle fois, puis la femme la prit dans ses bras. Elle l'enleva. Quand sa mère arriva là où sa fille avait disparue, il était déjà trop tard.

Madame Huncheaw, désespérée par la disparition de sa fille. C'était une riche héritière, son père étant l'un des hommes les plus affluent de France... Le couple syriens ne voulaient pas perdre leur premier enfant tandis que leur second bébé était en route. C'était horrible pour eux. Madna quand à elle, privait sa fille de toute communication extérieur. Elle ne voulait pas prendre le risque de la prison. La clandestinité devient alors son quotidien. Elle nomme alors la petite blonde Abdela. Pourquoi ? Car elle était israélienne et qu'elle n'oubliait pas ses racines. Elle se mit à élever la fille aux cheveux d'or comme sa propre enfant tandis que tout le monde la cherche. Elle était devenue ermite et élevait son enfant dans la peur des gens, dans la peur de la vie elle-même. Abdela n'allait pas à l'école. Non, c'était trop risqué, Madna lui apprenait tout elle-même, lui faisait court, tout en continuant une vie toute à fait normal, cachant pourtant sa fille adoptive. Elle avait songé à déménager, mais elle n'avait pas l'argent... Alors elle vit avec l'espoir qu'un jour, cet enlèvement sera enfin oublié.

La femme sans enfant qu'elle était devient alors un modèle de mère... Elle autorisait tout à sa fille sauf de sortir de la maison. Elle n'allait toujours pas à l'école à ses 12 ans : Madna craignait toujours de voir son destin assombri par la prison. Mais depuis quelques années, elle réveillait souvent sa petite pour des raisons superflues, étranges... La jeune aux cheveux couleur du soleil, lui demandait alors si tout allait bien, et sa belle-mère lui répondait "oui ma chérie, je m'inquiétais juste, rendors toi...". Abdela lui faisait confiance, mais ce n'était pas rare qu'elle la voit se bander les mains ou les bras sans explications le lendemain. Elle lui avait souvent posé la question sans trouver de réponse... A la fin, elle avait laissé tomber. Cela faisait maintenant 9 ans que Lala avait disparue et que Abdela était née. Elle était une enfant tout à fait normal, quoique très peureuse. La nuit la terrifiait... Elle ne pouvait toujours pas sortir, la paranoïa de Madna la poursuivant encore, et sa conscience trop peu préparée à ce genres d'épreuves ne pouvait toujours pas se soulager. Abdela était confronté entre l'envie d'affronter ses peurs, et celle de lui obéir aveuglement. Puis un jour, elle fit le mur. Et cette nuit là, tout bascula. Une voiture allait l'écraser, le klaxon ne l'ayant pas prévenu à temps puis d'un coup, le véhicule s'arrêta à quelques centimètres d'elle, l'effleurant, sans lui faire de mal. Elle ne comprit pas, mais le conducteur restait immobile, le visage fermé, étonné, la bouche grande ouverte, sans jamais se fermer, ne criant pourtant aucun mot. La jeune fille aux yeux bleus avait tout fait pour le faire bouger sans y parvenir... Sa peur de la nui semblait s'atténuer, quand ... les ombres se mirent à bouger, comme dans un film d'horreur. La jeune fille de 13 ans se précipita alors dans la maison, effrayée, quand sa mère la gifle violemment quand elle traverse le pas. Madna était furieuse : comment pouvait-elle être là ? C'était la 25ème heure.

Les deux femmes manquèrent de se disputer avant que les ombres ne fracassent la porte, la belle-mère s'était mise à chanter et les créatures de la nuit commencèrent à repartir effrayée, mais l'une plus maline que les autres se faufila entre la blonde et sa maman... Et transperça Madna. Son sang s'écoulant sur le sol, elle avait du mal à parler. L'ombre la laissa s’écrouler dans sa flaque rougeâtre, tandis qu'elle se retourne vers la plus jeune. Abdela était terrifiée. Elle ne savait plus quoi faire, autant la vie du cadavre, autant ses sentiments et autant sa peur la bloquant dans ses décisions. Elle restait bloquée. L'ombre se jeta alors sur elle, ses griffes ou autre commençant à traverser la peau de son ventre quand une rose dorée et lumineuse illumina la pièce et brûla la créature. La jeune fille, blessée et terroriser par tout cela, avait gardé la rose allumé contre elle, son pouvoir actif, jusqu'à s’écrouler quand le conducteur se remit à jurer, puis à s'étonner, à côté du cadavre de sa mère.

A son réveil, la police était là. Elle était dans les bras d'une femme et d'un homme, pleurant. C'était sa famille. Et ils l’appelaient, Lala, implorant son retour parmi les éveillés. Son ventre était bandée, et le cadavre n'était plus là, malgré le sang. Elle manqua de donner des coups quand d'un coup, ses yeux se posèrent sur les gens qui la tenaient... Pourquoi leur visage étaient vaguement familier ? Pourquoi elle sentait la sécurité dans leur bras ...? Elle plissa légèrement les yeux avant que la mère pose ses mains contre les joues de son enfant et dise d'une voix rassurante et maternelle : "Lala, nous sommes là." Cette voix... C'était celle des comptines. C'était celle de la comptine qu'elle chantait en étant enfant ! Elle sauta dans leur bras, pleurant à chaud de larmes. L'empreinte est une chose impossible à effacer, quoiqu'il arrive. Malheureusement, quand on lui posa la question sur comment était morte Madna, la jeune enfant ne sût pas quoi répondre à part des ombres l'ont tués. Jugée en état de choc post-traumatique, elle fut placé dans un hôpital psychiatrique où les médecins la traitait comme une folle, une malade mentale. La famille ne pût rien pour la sauver de sa grande chambre blanche et des journées de thérapies ignorantes.

Puis vint la libération. Eden vint la chercher. Ils la convainc de venir, enfin ce n'était pas bien difficile. Entre prouver que ce qu'elle dit était la vérité et rester dans cet enfer blanc, elle avait rapidement fait son choix... Elle voulait affronter ses peurs. Elle voulait affronter de nouveau la nuit et ses ombres. Elle voulait se venger. Venger son ventre marqué à vie et sa belle-mère, qui avait malgré tout eu sa compassion éternelle.

&.WH.O.A.M.I ?






Pseudo(s) : Failara !
Âge : 16 ans !
Tu as connu le forum comment ? : ... Partenariat venant tout droit de Sei ! ♥
Une suggestion ou un avis sur le forum ? : Il a l'air excellent ! ♥



Dernière édition par Lala Huncheaw le Mar 4 Sep - 22:12, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Do not be shy, smile »

Messages : 96
Localisation : A la bibliothèque


MessageSujet: Re: .F.L.O.W.E.R.S. - Lala Huncheaw {ft. Anarchy Panty} Mer 22 Aoû - 16:39

Je te souhaite encore une fois la bienvenue aux pays des fous

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Lonely, so happy »

Messages : 45
Age : 20
Localisation : Qui sait ?


MessageSujet: Re: .F.L.O.W.E.R.S. - Lala Huncheaw {ft. Anarchy Panty} Mer 22 Aoû - 16:40

Bonjour et Bienvenue "la dame à la rose" !

Amuse-toi bien sur le fow !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« Just a Queen »

Messages : 132


MessageSujet: Re: .F.L.O.W.E.R.S. - Lala Huncheaw {ft. Anarchy Panty} Mer 22 Aoû - 16:45

Bienvenue ! ♥

Si tu as des questions ou quoi que ce soit, viens faire un coucou aux n'admins huhu. Bonne continuation pour ta fiche ~ :3
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« I can dream »

Messages : 6
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles...


MessageSujet: Re: .F.L.O.W.E.R.S. - Lala Huncheaw {ft. Anarchy Panty} Mer 22 Aoû - 18:19

Merci à vous trois ♥
Je tâcherais de rapidement terminer ma présentation ! Merci encore ! :D
Revenir en haut Aller en bas


avatar

« I can dream »

Messages : 6
Age : 22
Localisation : Dans les étoiles...


MessageSujet: Re: .F.L.O.W.E.R.S. - Lala Huncheaw {ft. Anarchy Panty} Mar 4 Sep - 22:13

Voilaaaaaaaaaaaa ! J'ai ENFIN terminé !! Bonne lecture à vous !!
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

« »



MessageSujet: Re: .F.L.O.W.E.R.S. - Lala Huncheaw {ft. Anarchy Panty}

Revenir en haut Aller en bas

.F.L.O.W.E.R.S. - Lala Huncheaw {ft. Anarchy Panty}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Présentation de Lala
» Tisane pour la grossesse
» 01.02/06.L.Old School. Quand Roxie n'est pas là, la souris danse
» Sharron Wilder
» Vérité ou mensonge ? [LALA] -terminé-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eden Dream ::  :: Anciennes présentations-